Euchidios 2019 : le parcours

κείμενο στα Ελληνικά

J-7, il est plus que temps de rentrer dans la préparation logistique de cette course, surtout que côté entraînement, je suis maintenant dans la phase de relâchement… j’ai donc du temps libre inhabituel. Plein de détails à régler, le matériel à vérifier, et surtout, l’étude du parcours et la tactique de course à définir.

D’abord, pour resituer la contexte, l’Euchidios, comme pour beaucoup d’ultras en Grèce, c’est une course qui puise ses origines dans l’histoire, plus ou moins légendaire, de la Grèce antique. En 479 av. JC, un hémérodrome Platéen, Euchidas, accomplit l’aller-retour entre Platées et Delphes, pour rapporter le feu sacré delphique et ainsi célébrer la fameuse victoire des Grecs contre les Perses. En sa mémoire deux courses ont été créées, la grande reprend le principe de l’aller-retour, la « petite », un aller simple : 107.5 km entre Platées et Delphes, mais comme cette année coïncide avec le 20ème anniversaire de la course, les gentils organisateurs Ritsa et Panos nous offrent 2.5km supplémentaires, en nous faisant passer par le stade antique de Delphes… un bel honneur.

110 bornes donc… ! C’est pour moi énorme, surtout que le profil de la course est encore plus délicat que celui du tour de Thasos, ma plus longue course à ce jour. Ainsi, pour appréhender un tel défi, je vais revenir à ma tactique désormais habituelle sur ultra, et décomposer le parcours en plusieurs tronçons. Trois pour l’occasion, relativement homogènes en nombre de kilomètres.

1er tronçon : Platées – Thisvi, la mise en jambes… 34.5km / D+207m / D-414m

La partie en théorie la plus facile de cet ultra-marathon, globalement en descente, sans difficulté particulière, nous fait traverser la plaine de Béotie d’Est en Ouest. Le départ est fixé à minuit dans la nuit du vendredi au samedi, on va donc courir cette portion totalement de nuit. J’adore courir de nuit, les sensations sont incomparables, mais c’est un peu frustrant, une fois de plus je ne verrai rien du canal du Mordor Morno… Moi qui adore les cours d’eau, je me contenterai donc d’imaginer.
Section relativement facile donc sur le papier, mais il me faudra tout de même rester très concentré, pas question de rééditer mes erreurs d’il y a 4 ans : le rythme sera très important sur cette mise en jambes. Je vais partir sur une allure proche de 6’40 au kilomètre, ce qui devrait me placer dès le départ dans la queue du peloton, mais c’est la condition sine qua non pour ne pas exploser trop vite…
De même, je vais essayer dès le départ de soigner mon alimentation et mon hydratation, c’est aussi là que ça a coincé à chaque fois par le passé. 7 CP sur cette portion, espacés de 3 à 6.7 km, je vais essayer de varier les goûts, sucré / salé… L’organisation est au top, il devrait y avoir tout ce qu’il faut sur les tables.
Les villages traversés seront au nombre de 5 : Kaparelli, Lefktra, Ellopia, Xironomi, Domvania.

2ème tronçon : Thisvi – Lakka, retour sur une expérience encore bien douloureuse… 35.5km / D+994m / D-812m

Bon, là, c’est sans conteste le gros morceau. Dès la sortie du village de Thisvi, la route commence à monter, avec des pourcentages parfois élevés, sur les flancs du mont Hélicon. Mine de rien, sur en gros 20km, le parcours cumule un dénivelé de l’ordre de 1000m. Mais bon, le décors est à la hauteur de la difficulté : cette montagne est superbe, sauvage, en particulier au printemps où la flore locale est mise en valeur. Et puis, c’est aussi l’une des résidences des 9 Muses de la mythologie, les filles de Zeus et de Mnémosyne… j’aurai donc tout le loisir de me remémorer mes nombreuses lectures, et d’éviter de ressasser mes souvenirs d’il y a quatre ans… C’est en effet ici que j’avais sombré lors de mon premier essai sur les longues distances. On va traverser deux villages sur cette section, Agia Anna dans la partie montante, puis Kyriaki dans la partie descendante, avant d’arriver au fameux lieu-dit « Lakka », où mon aventure de 2015 s’était lamentablement terminée… J’ai encore bien présent dans ma mémoire le sentiment très amer de déception, mêlée de honte, d’avoir dû rendre mon dossard à Ritsa elle-même… Une revanche à prendre contre moi-même, une page à tourner définitivement.

3ème tronçon : Lakka – Delphes, l’inconnu… 40km / D+861m / D-661m

L’inconnu… Le parcours auquel je pense très souvent dans mes nombreux instants de solitude liés à la course à pied… En 2015, j’avais donc relié Delphes en bus, sans regarder grand chose, à maugréer contre moi-même. Ce sera donc cette année une vraie découverte, avec une première partie relativement plate, et deux villages à traverser : Stiri, et Distomo. Ce dernier village est bien connu dans l’histoire grecque moderne, il a été le théâtre d’un massacre inouï durant l’occupation nazie : 218 personnes, dont de nombreuses femmes et enfants, ont été atrocement assassinées le 10 juin 1944, par les troupes SS allemandes.
Après Distomo, nous rejoindrons la route nationale pour attaquer la dernière difficulté du parcours… et pas des moindres : 12km de montée vers Arachova, petite ville célèbre pour sa proximité avec Delphes bien sûr, mais aussi avec les stations de ski du mont Parnasse.
Ensuite, c’est enfin la descente vers Delphes, avec des vues qui s’annoncent splendides vers le site archéologique d’une part, et la vallée d’Itéa de l’autre… Après 100km d’effort, évidemment, ce ne sera pas aussi simple que ça, mais si mon pied me permet d’arriver jusque-là, je vais savourer ces derniers kilomètres, soyez-en sûrs !

2 réflexions sur “Euchidios 2019 : le parcours

    • Merci Arnaud, ce sera le but, prendre du plaisir sur cette course, même si évidemment ce sera parfois difficile… comme toujours sur les longues distances.
      Et toi, tu cours toujours ? Des projets ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s