Le tour de Thasos, le parcours

κείμενο στα Ελληνικά

A un mois de cette course qui constitue l’objectif principal de mon année sportive, il est plus que temps de rentrer dans le détail du parcours.

Ce tour de Thasos, l’île la plus au Nord de la Mer Egée, mesure même un peu plus de 100km, 105 d’après le site de l’organisation. Le parcours suit pratiquement le bord de mer, mis à part une petite incursion dans les terres, jusqu’au charmant village de Panagia. Assurément, les paysages qui vont nous être proposés, seront exceptionnels !

105km, c’est pour moi une nouveauté, et je dois dire que plus j’y pense, plus ça m’impressionne ! Alors, pour que cette distance paraisse plus à ma portée, je vais découper ce parcours en 5 portions égales, de 21km. 21 bornes, c’est pile-poil la distance du semi-marathon, c’est aussi une distance que j’aime bien en course et que je répète assez souvent à l’entraînement. Le jour de la course, j’aurai donc 5 objectifs successifs, ce qui devrait rendre plus accessible le défi global.

1er semi : Astris – Kinira

semi1

Sur ce tour de Thasos, on commence dès le départ par deux côtes assez sérieuses, qui vont nous amener jusqu’au Monastère d’Archangelos. Je n’aurai donc pas le temps de mettre en place un rythme Cyrano régulier (alternance course / marche), je ferai en fonction de la pente rencontrée. A partir du 1er point de ravitaillement (km7), le parcours devient plus facile, et va nous emmener jusque Aliki, l’un de mes endroits préférés à Thasos. La route longe la mer et nous donnera un superbe point de vue sur les carrières de marbre de l’Antiquité.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je redoute tout de même les traces des incendies qui ont ravagé l’an dernier une grande partie de l’île, dans l’Ouest mais aussi jusqu’à Aliki.

On laisse ensuite la partie Sud de Thasos, pour remonter vers le Nord-Est, ce 1er semi se terminant à peu près à l’aplomb de la plage Paradise, un peu avant Kinira. C’est sur cette plage, magnifique, que nous passions tous nos dimanches, avec la bande des enfants d’archéologues : baignades, pêche, parties de ballon ou de raquettes, pique-nique, à l’époque cette plage était presque déserte, d’accès difficile…

2ème semi : Kinira – Chryssiammos… en théorie, le plus difficile !

semi2

Délaissant le hameau de Kinira, on aborde la partie la plus pentue du parcours… Une première côte de deux kilomètres, retour au bord de mer, juste à l’extrémité d’une plage fantastique qui fait pas loin de 6 km de long (Chryssiammos, ‘sable doré’), et là, on fait donc notre seule intrusion à l’intérieur des terres, pour rejoindre deux très jolis villages, Potamia et Panagia… L’inconvénient, c’est qu’ils sont au flan de la montagne, et que les pourcentages s’annoncent élevés niveau pente… L’avantage, et c’est évidemment sur cela que je vais focaliser, c’est que la vue sur la baie de Chryssiammos est grandiose !!!

bernard 173

Bon, je vous rassure, on n’ira pas aussi haut le jour de la course : là pour prendre la photo, on était montés jusqu’au sommet… ballade inoubliable !

En fait, en sortant de Panagia, on bascule et on redescend vers l’autre extrémité de cette belle plage, où l’on aura atteint la jolie distance de 42 bornes. Pour moi, si tout se passe bien, cela fera déjà 5h de course… sans doute depuis pas mal de temps en solitaire, avec juste, de loin en loin, les rencontres avec les bénévoles au point de ravitaillement.

3ème semi : Chryssiammos – Skala Rachoni… une foule de souvenirs !

semi3

On quitte le bitûme pour 11 bornes sur un petit chemin de terre… les premiers kilomètres seront pour moi une totale découverte, je n’y suis jamais passé. En revanche, à partir de la petite ‘plage aux abeilles’, ou plage de marbre, les souvenirs vont sans nul doute me submerger : le parcours passe tout juste devant le lieu-dit Agios Ioannis, où j’ai passé des étés merveilleux, chez nos amis Iannis et Elèni.

bernard 223

On rejoint la route asphaltée, en contre-haut de Makryammos, la plage mythique de ma jeunesse, et les lieux chargés de souvenirs vont dès lors se succéder : Porte du Silène, Liménas, Glyfada, Papalimani, le Cap Pachis, la petite crique, Skala Rachoni… il va me falloir gérer mes émotions, j’en suis déjà tout retourné, rien que de les évoquer ici !

101_1417

Semi 4 : Skala Rachoni – Skala Mariès… la bascule

semi4

Pour plusieurs raisons, ce semi sera en effet une charnière dans ma course… Après Prinos, où mes pensées iront vers l’un des plus beaux villages thasiens, Kazaviti, qui se situe un peu plus haut dans la montagne, il reste en gros un tiers du tour de l’île à faire. Mais c’est la partie que je connais le moins, et mes souvenirs sont bien plus vagues sur cette partie.

Et surtout, on va atteindre les 70km de course, juste après le gros point de ravitaillement prévu à Rachoni. Distance ô combien importante, puisque pour moi elle est synonyme d’échec, c’était justement au km70 que j’avais jeté l’éponge sur la route de Delphes, il y a presque 2 ans. 1er et seul abandon, qui a laissé ses traces, et qui va me hanter sur les routes thasiennes. Je vais donc, sur ce 4ème semi, essayer de ne pas penser aux kilomètres qui me resteront à parcourir.

101_0650

Heureusement, question dénivelé, il n’y aura plus de difficulté, la route s’avère vraiment plate. Je vais donc essayer de profiter de cette belle route côtière, et de la fin du jour qui va, si le temps est au rendez-vous, nous réserver des points de vue exceptionnels sur la mer Egée et le continent, plein Ouest !

101_1087

Semi 5 : Skala Mariès – Astris… l’inconnu !!!

semi5

A partir de Skala Mariès, la nuit va s’annoncer, et ma ballade dans l’inconnu va se poursuivre. Comment mon corps va réagir, face à une distance jamais testée ? Est-ce que les erreurs, que j’avais accumulées sur mon premier ultra, auront été évitées ? Quel rythme vais-je bien pouvoir suivre ? Impossible de préjuger de ce qui va se passer, mais je vais ressasser tous les kilomètres accumulés à l’entraînement, tous ces gestes répétés presqu’à l’infini pendant mes sorties longues depuis maintenant 5 mois que j’ai décidé de faire ce tour de Thasos. Et puis, je ne serai pas seul, tous ceux qui comptent pour moi vont se bousculer dans mes pensées, et seront le soutien indispensable qui me permettra d’avancer. J’ai lu à droite et à gauche, et surtout j’en ai discuté souvent avec des grands coureurs d’ultra, la clef de la réussite sur ces grandes distances, c’est le mental… A moi de jouer donc, pour relever ce défi !!!

101_1731

Publicités

5 réflexions sur “Le tour de Thasos, le parcours

  1. Voila une sacrée aventure qui t’attend ! 😳💪😅 C’est cinq semi me font penser aux cycles d’une machine à laver …. Il y a de quoi terminer légèrement rincé et essoré 😜

    • 🙂 Rincé et essoré… l’image est bonne, c’est sans doute à ça que je vais ressembler en fin de course… M’enfin, j’espère prendre un peu de plaisir quand même… Un peu sado-maso, la course à pied, non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s