Le courrier des lecteurs : Ma préparation, vue par ma plus fidèle supportrice !!!

κείμενο στα Ελληνικά

<< Notes pour le 9 novembre… en marge d’un marathon.

Cela a commencé comme un loisir, et c’est devenu une obsession. Le marathon historique, ou authentique. Le sportif de la famille définit ses objectifs, et nous, la dream team, comme il nous appelle, nous courons !!! Notre compétition est différente. Et je m’en explique :

Nos voyages sont déterminés par les compétitions : de Rhodes à Apollona, et de Symi à Athènes… Nous avions dit – il me l’avait promis – chaque année, une compétition dans une capitale européenne, mais pour l’instant, l’Europe, c’est simplement Athènes. Je suis d’accord, pour cette limitation, c’est plutôt la crise qui en est responsable, plutôt que notre sportif. Les choses ont d’ailleurs l’air de vouloir bouger en 2015, avec le marathon de Paris. C’est un bon début. Mais quand l’on sait que l’un des membres de la dream team y est détaché, je n’ose pas m’enthousiasmer pour la suite. On verra. Barcelone 2016 ?

Les marathons off. Il s’agit de compétitions que mon chéri organise – puisqu’il ne peut pas voyager souvent, pour les évidentes raisons économiques dont je parlais plus haut –et pour lesquelles il court, par monts et par vaux, SEUL, tandis que nous l’attendons patiemment pour ses ravitaillements, chronomètre en main. Heureusement, il est généralement dans les temps qu’il nous a annoncés, et qu’il nous a notés sur un petit papier (une anti-sèche), pour chaque passage près de nous, puisque chaque seconde de retard fait monter mes pulsations cardiaques, comme si j’étais celle qui court.

Les samedis soirs. Là, nous sommes originaux. Sortie en Vieille Ville ? Repas au restaurant ? Cinéma ? Non, bien sûr ! Nous restons à la maison, et dégustons la délicieuse assiette de pâtes que je prépare, puisque le dimanche, c’est la « sortie longue », cet entraînement aux kilomètres interminables.

Dimanche matin. Pour l’un, c’est la « sortie longue ». Pour l’autre… Machine à laver, linge à étendre, et travaux ménagers. Heureusement, pas de cuisine (merci à ma mère), juste un café et un toast pour le sportif quand il revient à la maison.

Les barres énergétiques. Alimentation saine et énergie. « Mina a préparé des barres. Kaiti a préparé des barres. Vilma a préparé des barres. Et toi, quand vas-tu m’en préparer, des barres ? » Je n’en ai pas encore préparées. Sans doute pour l’entraînement avant Barcelone…

Traductrice. Le sportif est blogger. Et il a des lecteurs de pays différents. Même s’il domine bien le grec, souvent – de moins en moins, je dois l’avouer – je dois repérer et corriger ses petites erreurs, généralement très tard le soir.

Deux mots en P. Portable et Patience. Parce que, attention, pas d’entraînement sans recherche, le sujet est scientifique. On étudie les temps de montée, de descente, de plat, on mesure les pulsations cardiaques, on calcule, on cherche les parcours sur google earth, on enregistre les kilomètres… Des heures infinies sur le portable. La « patience », c’est pour moi.

Psychologue. Systématiquement, quelques jours avant chaque compétition, notre sportif devient le malade imaginaire. Des douleurs aux pieds, aux genoux, aux talons, au dos. Des douleurs à des endroits correspondant à d’anciennes blessures, qui ont pourtant été guéries. Ça nous a pris deux ans pour les attribuer à des causes psychologiques. Maintenant, combien de temps pour les éliminer, je ne peux pas dire. Je suis sentimentalement trop impliquée pour être AUSSI la psychologue personnelle de notre sportif.

Epouse. L’entraînement développe la libido. Sans commentaire.

Ecrivain. « Quand vas-tu rédiger un texte sur ma préparation ? Puisque tu écris. » Voilà, c’est fait. Je t’avais prévenu, mon amour. >>

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s