C’est la reprise !!!

Voilà, c’est donc reparti pour une nouvelle saison… Le premier objectif, en termes de compétition, arrive très tôt, comme l’an dernier : ce sera le 10km dans les douves de la Vieille Ville de Rhodes, le 12 janvier. Évidemment, vu la date, ce sera un peu difficile de réaliser une préparation idéale, avec les fêtes qui arrivent… même si l’ambiance est plus que morose en Grèce ! Surtout que mes premiers entraînements ont révélé une petite douleur à la cheville droite. Faut espérer que ce ne sera rien de bien méchant.

Pour plus de sureté, je vais lever le pied cette semaine, de toutes les façons il fait un froid de canard à Rhodes depuis avant-hier.

Et puisque j’ai donc du temps libre, je vais aujourd’hui vous présenter les chemins que j’emprunte lors de mes entraînements en nature : A ma disposition, des kilomètres de chemins forestiers. Voilà quelques photos de ma sortie longue de dimanche dernier : 15,5 kilomètres, avec un dénivelé de l’ordre de 420 mètres…

Ça se passe du côté du parc d’Agio Soula, près du village de Soroni, et voici déjà le parcours et son profil :

Image

Image

Après une petite portion de route asphaltée, histoire de s’échauffer, on bifurque vers la forêt, les choses sérieuses commencent tout de suite… Montée continue et forte sur plus de 1500 mètres, difficile donc de contrôler les pulsations, et comme j’ai décidé de respecter une allure d’endurance, je suis forcé de marcher sur certaines portions… ça me permet de prendre quelques clichés du parcours… Pas super la qualité, je n’ai que mon portable sur moi, mais ça donne une idée des paysages…

Image

Image

La nature, dans ce coin, est généreuse : pins, cyprès, arbustes aromatiques très variés, fleurs en abondance (les orchidées sauvages en particulier, ne vont pas tarder à fleurir)… Généreuse au point qu’elle a tout prévu, y compris mon ravitaillement personnel : ici des baies d’arbousier, un régal !

Image

Et voilà, on arrive sur la ligne des crêtes, sur l’épine dorsale de Rhodes… Le paysage est tout simplement fantastique, la mer au loin de tous les côtés : les autres îles du Dodécanèse vers l’ouest (Chalki, Symi, Alimia, Tilos, et même Nyssiros, la vue est très dégagée en cette saison, féérique), la Turquie au nord, très proche.

Image

Image

Et puis les deux sommets de Rhodes, majestueux : le Profitis Ilias, tout proche, et l’Attaviros (point culminant de l’île – 1215m environ) au second plan.

Image

Image

Mais je ne suis pas seul à admirer ce paysage, tout au long de mon entraînement, je traverse des sortes de bergeries, refuges pour les troupeaux de chèvres à moitié sauvages, qui peuplent les lieux.

Image

Image

Image

Image

Enfin, c’est la descente, pour aller retrouver mon point de départ… Là, je traverse une zone qui à chaque fois m’attriste énormément : plusieurs hectares y ont été détruits par un incendie criminel il y a maintenant 16 mois… Zone de désolation, les pins et les arbousiers calcinés… Elle faisait partie d’un secteur protégé (programme Natura 2000), qui abrite une faune exceptionnelle : j’y croise régulièrement, dans les parties non touchées par l’incendie, des daims d’une espèce endémique de Rhodes (Dama dama, platoni).

Image

Image

Pour terminer pas une touche plus optimiste, une dernière photo d’un arbousier…

Image

Malgré la folie et la stupidité de l’homme, la nature va reprendre ses droits, lentement mais sûrement !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s